07 décembre 2010

¡ Pura Vida !

IMG_0119

2010 aura été, pour Kuzco et moi, l'année des voyages. Entre nos vacances et les voyages de travail, on a fait beaucoup de kilomètres... et ce n'a pas été pour nous déplaire ! 

Nous revenons d'un périple au Costa Rica. Ce petit pays d'Amérique centrale situé entre le Panama et le Nicaragua, est réputé pour sa biodiversité et ses paysages paradisiaques. Il a aussi la particularité d'être le seul pays au monde ne disposant pas d'une armée propre. Celle-ci a été abolie dans les années 40.

Pour moi qui adore les oiseaux, le pays des "Ticos" et ses 830 espèces d'oiseaux était un vrai paradis. J'étais comme une enfant dans un magasin de jouet, toujours le nez en l'air ! Et il m'a été difficile de me concentrer dans les moments où il fallait vraiment travailler... ! 

Côté cuisine, ce pays est à l'image de son nom : RICHE ! La cuisine est absolument délicieuse... Je me suis régalée à chaque repas... Que ce soit au petit déjeuner avec le fameux Gallo Pinto (du riz avec des haricots noirs), ou le déjeuner avec le poisson typique, le Tilapia ou au dîner avec la viande de boeuf si goûteuse qu'ils ont là-bas.

Ce voyage a vraiment été magique et à peine rentrée, je me suis fait une promesse : revenir. Je dois absolument y retourner pour continuer mes observations d'oiseaux et savourer à nouveau la cuisine locale.

En attendant, voilà un petit aperçu de mes découvertes aux noms et aux plumages plus qu'exotiques. Les photos ne sont pas toutes très belles, mais nous n'avions pas beaucoup de temps pour rester à l'affût des oiseaux... et on ne dispose pas non plus d'un matériel de professionnel... C'est ce qui est d'ailleurs un peu frustrant. Quand on voit d'aussi belles choses, on aimerait pouvoir les immortaliser plus fidèlement.

Profitez bien ! et... comme on dit là-bas, ¡ Pura Vida !


Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Pour commencer, voilà un oiseau très présent dans tout le Costa Rica : l'Urubu noir (Coragyps atratus). On le voit souvent planer au dessus des plaines. Il est le plus souvent seul, mais il peuvent être des dizaines quand ils trouvent une carcasse. 

Urubunoir3

 

Voilà ensuite un rapace très proche de l'Urubu noir : l'Urubu à tête rouge (Cathartes aura). Il se distingue du premier par la couleur de sa tête, vous l'aurez compris, mais aussi par sa manière de repérer sa nourriture. Il les repère à l'odorat alors que l'Urubu noir les repère à la vue.

Uruburouge

 

Continuons avec les rapaces. Voilà un magnifique spécimen. Je suis assez fière de la photo, et c'est vraiment un coup de bol. J'ai dégainé en une demie seconde après avoir entendu Kuzco hurler "Làààààà !". J'ai visé un peu au pif et j'ai pris cette unique photo ! Admirez donc, le Caracara huppé (ou Caracara à crête) (Caracara plancus). Vous noterez que manifestement, il n'est pas rentré bredouille de la chasse !

Caracara

 

Voici maintenant des oiseaux que nous avons pu observer en très grand nombre lors de la visite d'une ferme aquacole dans la région du Guanacaste. Ce sont des oiseaux que nous n'avons pas du tout dans nos régions françaises et qui sont très impressionnants. Je vous présente le Tantale d'Amérique (Mycteria americana).

Tantale2

 

Il était accompagné de Spatules rosées (Platalea ajaja) qui étaient plus rares, mais tellement magnifiques. Leur couleur est vraiment surréaliste...

Spatule

 

Nous avons aussi pu observer dans cette fameuse ferme, de très beaux Hérons striés (Butorides striata)  au regard perçant !

H_ronstri_4

Ils avaient peut-être le regard perçant parce qu'ils regardaient ça...

Croco

 

Dans un autre genre, j'ai vu des Quiscale à longue queue en quantité ! J'ai appris que cette espèce d'oiseau au chant assez joli était invasive. Les Quiscales se sont installés en masse au Costa Rica (il y en a en effet partout, ça en devient très bruyant !) et ils ont chassé l'oiseau symbole du Costa Rica. Le Yigüirro (Turdus grayi), autrement dit, le Merle fauve.

Vu leurs têtes, on comprend que le Merle fauve ait fuit !! Voilà donc Quiscale à longue queue (à gauche) et sa dame (à droite) (Quiscalus mexicanus). Notez qu'elle a l'air plus qu’acariâtre !

Quiscale

 

Voilà encore un Pic d'Hoffman (Melanerpes hoffmannii) qui a été plus que difficile à prendre... La photo est assez mauvaise, mais c'est la meilleure que j'aie ! Je le trouve magnifique avec sa petite calotte rouge vif.

PicHoffman

 

En voilà un qui a un drôle de nom : le Tohi à grands pieds (Pezopetes capitalis) qui, malgré la pluie tropicale diluvienne, a osé mettre le nez dehors pour picorer un trognon de pomme, qu'il s'est fait voler juste après la photo par un écureuil ! Vous remarquerez qu'il porte plutôt bien son nom !

Tohigrandspieds

 

Nous avons aussi croisé de drôles de petits oiseaux. Semblables à nos Moineaux, ils batifolaient près des poubelles d'un café perché dans le cratère du Volcan Irazu. Ce sont en réalité des Bruants chingolo (Zonotrichia capensis) et je les trouve très élégants avec leur collier orange.

Bruant

 

Enfin, et c'est peut-être le plus joli, le Costa Rica regorge de Tyrans en tout genre. Ils sont assez difficile à distinguer les uns des autres à part le Tyran mélancolique (Tyrannus melancholicus) qui a la tête toute grise.

Tyran_m_lancolique

 

Voilà un autre Tyran ; je crois que c'est ce qu'on appelle un Tyran sociable (Myiozetetes similis) mais il est vraiment difficile à distinguer du Tyran diadème (Conopias albovittatus) ou du Tyran pitangua (Megarynchus pitangua) qui est tout de même un peu plus gros.

Tyran

 

Nous avons aussi pu observer, mais malheureusement pas photografier, une Frégate superbe (Fregata magnificens), une Pénélope unicolore (Chamaepetes unicolor), un Tohi à cuisses jaunes (Pselliophorus tibialis) et une Tourterelle à ailes blanches (Zenaida asiatica). Mais les photos viendrons après notre prochain voyage au Costa Rica ! Cette fois, nous prendrons le temps d'observer !

En attendant, il faut retourner travailler dans le froid et la grisaille !

Bonne soirée !


Commentaires

    Je n'ai pas besoin de sortir de chez,je voyage gratis avec toi!!!!!Tes photos sont magnifiques!!!!Bisous!!!

    Posté par dani, 08 décembre 2010 à 08:08

  • Magnifique... ! Et tu n'as pas parlé des iguanes, des araignées, des singes.... En tous cas, je suis prêtre à repartir avec toi ! Bravo pour ce récit passionnant. Biz

    Posté par Ktrine, 09 décembre 2010 à 00:16

  • Merci à toutes les deux !
    Promis, très bientôt, je me replonge dans la cuisine ! J'ai une petite idée de samossas qui me trotte dans la tête...

    Posté par Kuzca, 13 décembre 2010 à 15:55

  • Ah, la spatule rose ! Il est question de cet oiseau dans un livre des barbapapas et je me demandais s'il existait en vrai !

    Posté par Cotcot, 18 décembre 2010 à 23:08

  • Et bien voilà un joli un bien beau voyage!!!
    Je rêve d'y aller pour ses volcans et sa flore ... et sa cuisine!!
    A bientôt Prici

    Posté par prici, 08 février 2011 à 06:47

  • Effectivement, ce voyage a été magnifique sur tous les plans. Je rêve désormais d'y retourner... Et d'éviter la saison des pluies cette fois !!

    Posté par Kuzca, 08 février 2011 à 10:08

-->

Poster un commentaire